Première en Kite Foil – Tour de l’île de Ré – 2h30

A ma connaissance Antoine Albeau détient le record en passant prés de la côte (2h09), l’objectif des prochaines tentatives sera d’atteindre ce temps en passant au large des phares comme je l’ai fait le 18 juin 2017 pour mon premier essai et je vais vous expliquer pourquoi. Cela faisait plusieurs années que je voulais faire le Tour de l’île de Ré avec mon cerf volant. Avec la venue du foil dans notre sport, cette envie n’a fait que de grandir vu les angles et les vitesses atteintes.

 

Cependant le problème de sécurité a toujours freiné ce rêve car il était hors de question de m’imaginer partir seul avec mon sac étanche et ma VHF incapable de réagir à une casse matériel ou à une modification des conditions météorologiques. Le fait d’avoir eu une sécu n’enlève rien à la performance bien au contraire la logistique n’en a été que plus complexe et je m’en voudrais de déclencher les secours pour ce projet. Le tour de l’île a déjà été réalisé par beaucoup de monde notamment par Yannick Nicolas en planche à voile (2h51 en planche de slalom) ou encore Julien lempereur en Kitesurf (planche freerace en 4heures et 126km), Florent Renard, Alex Terrier en planche à voile, Hervé Ledu en catamaran et d’autres j’imagine… les prochaines tentatives j’aimerais donc atteindre le temps d’Antoine Albeau de 2H09 sur « mon parcours », le même que celui des voiliers qui font le tour de l’ile. Les meilleurs mettent en moyenne 7h. Pourquoi pas un jour une course avec les trimarans sur foil sur ce parcours et bien sur plein d’autres supports !

Assisté par un bateau il faut que « j’enroule » les phares pour éviter les hauts fonds rocheux du sud comme les bancs de sable au nord, ce qui rallonge le tour mais permet d’établir un parcours reproductible quelque soit la zone de départ pour tous les supports. Loic (l’ancien propriétaire de mon foil actuel) a même préparé un tracé pour qu’on se cale tous sur cette base: 

Les deux difficultés majeures qui m’ont coûté en énergie et en concentration sont le passage du pont et le passage du phare des baleineaux à 1,54 miles de la côte où courant et houle ne sont pas forcément accueillants. J’en profite pour rappeler que le kitesurf est autorisé jusqu’à 2 miles des côtes avec signal lumineux, aide à la flottabilité 50Newton et accessoirement un moyen de communication que je conseille fortement.

Créant mon école de kitesurf sur l’île de Ré en partenariat avec le cercle nautique d’Ars en Ré j’ai investis dans un  semi rigide de 5m50 avec 75 chevaux adapté pour les cours en « pleine eau » nommé « L’Alzou ». Cet investissement professionnel n’a fait que de renforcer l’envie de faire le tour de l’île, encore faut il trouver le temps, l’équipe pour me suivre et les conditions météo.

Les conditions ont déclenché le feu vert du projet avec 13-15 noeuds annoncés de Nord EST pour le dimanche 18 juin 2017 avec une marée haute de 50 de coefficient à 12h36. L’équipage est constitué de Mathieu, super bricoleur qui habite dans un bateau, Tanguy d’ Algorythme en Ré et notre Fabien international des Frères de la côte, tous propriétaires de bateaux, titulaires du permis côtier, capable de tenir la mer longtemps et de me récupérer en cas de chute violente ou d’abandon.

Merci à l’équipage du bateau sans qui le tour n’aurait pas pu être possible

Une fois le bateau à l’eau avec l’armement nécessaire (division 240), le plein d’essence fait avec des jerricans d’avance, les bouteilles pleines d’eau, les VHF, les téléphones et les caméras chargées nous sommes enfin prêt. Simple au premier coup d’oeil mais une belle organisation malgré tout pour être prêt vers 9h le dimanche matin au départ du ponton de l’école de voile. 

  

Traversée du Fier d’Ars en Ré avec un gros sourire, on annonce notre départ à la VHF au port sur le canal 9 et par téléphone au CROSS. Dans mon esprit, le choix de la taille d’aile reste un probléme car le vent est encore soutenu, plus de 15 noeuds alors que je m’attendais à ce qu’il baisse déjà un peu.

En sortant du Fier il reste un peu de sable découvert sur le banc du Bucheron. J’en profite donc pour y préparer l’aile et partir faire quelques bords autour des pratiquants tous entre 12m-15m. J’y croise même Dimitri Georges en 14m.

Ayant 9m ou 15m SONIC2 FLYSURFER je décide de partir en 15m SONIC2 barre de « RACE » ne souhaitant pas avoir à changer d’aile quand le Nord-Est diminuera. Le bateau me rejoint à la pointe du banc et c’est parti !! Je nous imagine sur l’eau pour au moins 3 heures de navigation avec je l’espère un peu moins de vent avant le pont. Voici les relevés de vent pour la journée à l’aéroport de la rochelle, au phare des Baleines (aux extrémités du parcours) et à Sainte Marie de Ré. (fin du premier tiers retour sous le vent)

Relevés météo Aéroport de La Rochelle

 

 


Relevés météo St Marie de Ré (à droite)

Relevés météo Phare des Baleines (a gauche)

Je dois faire du près pour passer les Îlates (au large de saint martin de Ré) pendant ce bord nous avons eu pas mal de gros clapot. L’équipage a un peu souffert sur cette premiére partie. Ensuite je décide de passer bien au large de La Flotte car plus je me rapproche du pont plus le vent accélére ce qui ne me rassure pas. Toujours en 15m sur laquelle je cherche déjà le moindre centimétre de trim en rab,  je préfère avoir de la marge pour ranger l’aile si je suis amené à me libérer de celle ci.

Je m’apprête à passer le pont, la pression monte parceque c’est ma première fois et en plus je suis tellement en surpuissance que mon angle d’approche abattu ne me permet pas de garder l’aile en bas de fenêtre. Il me faudra loffer (remonter au vent) pour me permettre de baisser l’aile. Je test 2 fois la hauteur d’aile en changeant de trajectoire. Je finis par me lancer sans aller trop vite en commençant par abattre (descendre le vent) aile haute pour pouvoir ensuite la baisser juste avant de passer les plus haut pylônes du pont, ce qui fût un succès vu que l’aile n’a que très peu bougée en passant sous le vent des pylônes.

   

Ensuite je me relâche tellement de la pression du passage du pont, et devant prendre une trajectoire très proche de l’axe du vent pour ne pas passer trop près des embarcadères de la Palice, que j’enchaîne les chutes ce qui me fait perdre beaucoup de temps. Ce n’est qu’après avoir pu passer le phare de Chauveau que je peux commencer la remontée vers le phare de Chamchardon. Un plaisir de faire enfin la course avec le bateau sur un plan d’eau plat (puisque le vent vient de terre sur cette partie du parcours), ou de dépasser les voiliers à pleine vitesse. J’en oubli mon cap de base et doit faire un contre bord pour passer sereinement le phare.

  

Longer la côté entre le martray et le phare des baleines est agréable, malgré les bonnes rafales que j’arrive tant bien que mal à encaisser. J’ai quand même du faire quelques abattées que l’on peut voir sur la trace GPS. Ce n’est qu’en se rapprochant du phare des baleineaux que le fond devient piégeur et la houle croisée dangereuse avec un gros courant inverse au vent qui lève la mer plus que je ne l’attendais.

   

Le phare des baleineaux passé j’essaye de ne faire plus qu’un bord vers la Loge pour éviter de virer au lizay et c’est à ce moment que je peux exploiter la 15m à fond car le vent molli. Encore obligé de faire un mini contre bord pendant lequel je vois les frères BOUYER faire leur tour aussi en windfoil ! j’essaie d’aller le plus vite possible pour arriver avant les 2h30 au dessus du banc du bucheron, je saute et fais tomber l’aile tellement je suis soulagé d’avoir fini, sans encombre, et d’avoir était bien plus rapide que les 3 h prévues !!

Tracé GPS et info GARMIN Connect

Par contre pour la prochaine fois j’espère faire mieux et le refaire avec le même matériel dans des conditions plus douces 12-15 noeuds donc un peu moins de mer pour gagner en vitesse de moyenne. Il faudrait aussi que j’évite ces 2 contres bords pour gagner encore quelques minutes et moins réfléchir avant le passage du pont pendant lequel j’ai vraiment beaucoup ralenti comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci dessous et la trace GPS plus bas !

Merci pour votre lecture, si le récit vous a plu n’hésitez pas à le partager avec vos amis !

COURS DE FOIL POSSIBLE A ARS EN Ré http://cnar.fr/kitesurf

A bientôt sur l’eau ! ++

VIDEO DU TOUR DE L’AILE DE Ré:

 

LA VIDEO DE LA TRACE GPS:

Be Sociable, Share!