Redbull Ragnarok 2016 – A real strong fight !

12898151_10207834182125765_5131290532224533530_o

Cette année la Ragnarok a été la plus dure de toutes pour moi. Malgré un bon départ je me rend vite compte que ma Flysurfer 15m Sonic est un peu juste pour rivaliser avec mes concurrents directs en 18 mètres. Le fait d’être en ski de géant d’1m80 me réconfortait pour les passages difficiles et les vols avant la course mais une fois lancé, juste après la ligne de départ je réalise que ma vitesse n’est pas bonne et qu’il va falloir se battre pour arriver au top 10. Rajoutant à cela qu’une fois arrivé à la balise 3 du premier tour le vent s’arrête complètement et que l’on est obligé de marcher pour retrouver de l’air sur les crêtes, la motivation n’est pas au beau fixe et l’envie d’arrêter me passe par la tête… A cet instant je perds de nombreuses places ce qui me mine encore plus le moral. Je me sens même énervé, en colère contre moi même d’être si démotivé… 


BLACK BACKGROUND FLYSURFER LOGO TRANSPA 1920X1080

Mais une fois le premier tour finalement validé le vent se lève un peu autour de 8 noeuds avec lui le jour blanc arrive,  et je me rend compte que les leaders ont pris une avance non négligeable mais restent accessibles. Je me remotive pour finalement enchainer les 3 tours suivants en me régalant et rattrapant quelques places. 3 tours faits dans le même temps que le premier tour…

12916756_1687218368182870_2724672690623518114_o

Lors des derniers 25 kilomètres il commence à se faire tard, il se met à neiger, les aller retour des motos neige qui ramènent tous ceux qui abandonnent est incessant, le vent monte assez pour se sentir trop toilé dans les descentes, la fatigue se fait sentir dans les jambes mais au stade où j’en suis je dois finir, je veux finir !!! Chaque minute compte, nous avions 5heures pour faire les 120km estimés des 5 tours, et on s’en rapproche. C’est finalement 2 minutes avant la fin que je termine 20éme sur 22 qui ont finis sur les 350 participants au départ. Très loin des 123,5 km en 3h50 du col des supeyres …

Un peu déçu de ce résultat et surtout d’avoir failli abandonner alors que je connais le jeu, qu’il n’y ait pas de vent arrive sur les compétitions et les meilleurs savent toujours gérer au mieux les moments délicats. Malgré tout très content d’avoir fini les 5 tours dans les temps et d’avoir été jusqu’au dernier round sans finir KO. Merci à Flysurfer pour son soutien, et Ybex pour les skis et un grand bravo à Florian Gruber pour sa victoire bien méritée.

  12909559_864744540320356_7335063670332676308_o

Voici le parcours avec un bord de 9km en ligne droite entre les deux extrémités du circuit (balise 2 à 3). Deux montées sur les crêtes dont une entre la 3 et la 4 où la neige était très soufflée voir inexistante à certains endroits, ce qui a rendu le moment de la marche encore plus délicat mais bon c’était aussi l’endroit où tu pouvais voler pour te reposer et redescendre vers la balise 5 pépère. A l’année prochaine pour un autre combat sur les plateaux Norvégiens avec des skis adaptés et encore plus l’envie de gagner !

Capture d’écran 2016-04-16 à 02.21.17 Capture d’écran 2016-04-16 à 02.22.48 Capture d’écran 2016-04-16 à 02.24.36

Ci dessous les temps de parcours des 20 premiers concurrents et ensuite mes temps à chaque porte et mon classement provisoire à chaque porte:

 Capture d’écran 2016-04-16 à 02.20.00 Capture d’écran 2016-04-24 à 11.49.32 Capture d’écran 2016-04-24 à 11.49.53