PEAK 4 5th line test

Un énorme anticyclone nous protège des perturbations depuis quelques temps mais avant qu’il ne pointe le bout de son nez, nous avons pu exploiter le ciel de traîne de Osaia !

Une session inoubliable tellement le spot fumait, la neige volait et tous les recoins accessible. Très fort partout mais surtout sur les crêtes, c’était l’occasion de tester cette 5iéme ligne et de profiter d’un vent si fort pour monter et descendre plusieurs fois avec nous ans aile.

Ce qui m’a plu sur cette PEAK 4m c’est son virage et sa puissance malgré la taille et le confort de poser avec une 5iéme ligne. Elle peut être un inconvénient si l’on ne range pas bien ou si l’aile twist mais pour ranger à tout moment c’est juste parfait. La connexion de la 5iéme sur les B demande plus de force que sur les C mais reste super efficace même sans déclencher au niveau du chicken loop.

One of this Snowkite days

Les hautes alpes regorgent de vallées plus ou moins longues, raides et bien orientées par rapports aux vents dominants. Dans cette vidéo l’on a eu une journée avec du nord rafaleux au début puis du nord ouest plus agréable avec le soleil montant. Ces orientations de vent nous ont permis de monter plusieurs fois pour descendre en skiant ou en volant.

La SOUL sur ce genre de terrain peu raide est une machine à faire du kilomètre et du dénivelé avec autant d’aisance sur les crêtes que dans le creux. En complément d’une aile de vent léger (12m ou 9m en mono peau) j’ai toujours une PEAK 4m dans le sac en cas de vent forcissant.

 

La randonnée en Snowkite – l’équipement

Vidéo d’une balade complètement improvisée: Le spot du col du Granon fonctionne part vent de secteur Sud mais ce jour là un vent météo de Nord- Ouest est annoncé l’après midi alors qu’il fait vraiment chaud et qu’une brise de vallée s’installe. Cette brise de vallée irrégulière nous aura permis de partir de la voiture sur les langues de neige et de remonter par intermittence vers la Gardiole, plus exactement au col des Cibiéres pour redescendre sur le plateau des Cibiéres et remonter le vent vers le col de l’Oule. Nous avons pu descendre vers le grand lac de l’Oule mais le vent était capricieux, avant de retourner vers le col du Granon pour redescendre à la voiture.

Lire la suite…