Vainqueur du Xtreme ChauffKuiss Challenge

Le principe des « Xtremes Challenges«  est de poinçonner des cartes comme lors d’une course d’orientation sur des spots plutôt très grands. L’année dernière l’école de snowkite du col du Lautaret a fait découvrir le spot de Cerviéres à une vingtaine de snowkiteurs aguerris, cette année c’est le club de Lyon, LA KAF qui organise l’Xtreme ChauffKuiss au col des Supeyres.

L’avantage de ceextrem chauffkuiss challenge carte alex robin genre de format est qu’il ne nécessite que peu de bénévole et d’organisation, juste à poser des balises la veille de la course. Le jour J un simple briefing pour se voir attribuer sa carte de pointage et un départ groupé du parking à 11h, la course incluant donc la marche d’approche, la mise en place de son aile, voir le changement d’aile en milieu de parcours et le nombre de tours prévus par les organisateurs en fonction des conditions. Deux éditions et deux réussites en espérant que ca dure 🙂

« 123,5 km en 3h50 l’aile en l’air, ce qui fait 35km/h de moyenne »


Capture d’écran 2016-03-13 à 19.53.43

La variante bien sympathique de la KAF était de faire vérifier sa carte comme au checkpoint 6 de Cerviéres à chaque tour pour éviter les tricheries mais cette fois par un lapin mobile entre les balises 1 et 2, chercher le lapin devient rigolo même si après 8 tours si tu le trouves pas tout de suite ca peu t’énerver … l’idée est très bonne comme ca tout le monde kite ! Et bien entendu tout le monde aide tout le monde en cas de pépin !

Capture d’écran 2016-03-28 à 16.22.31

L’an dernier il y avait 5 tours à faire à Cervieres ce qui représentait plus de 40km, cette année il y avait 8 tours possibles des antennes jusqu’au plateau des Egaux avec 2000m de dénivelés et 123,5km kilomètres au compteur. J’ai une trace de 4h10 départ du parking, mais si j’enlève la marche d’approche et les 10 minutes entre le moment ou j’ai fait valider le 8ieme tour par le lapin et le moment ou j’ai éteint le GPS ca fait 123,5km en 3h50, du 35 km/h de moyenne. Bon entrainement pour la Redbull Ragnarok en Norvège. Voici la trace sur Doarama, qui malheureusement bug au niveau des vitesses … problème de conversion avec le « Kitetracker »…

Un grand merci à mes partenaires notamment Flysurfer pour ses Sonic que j’ai utilisé ce week end surtout la  9m, équipée avec la barre de race sans rallonge vu qu’il y avait 20noeuds. Vraiment à l’aise et serein malgré les claques à plus de 25 noeuds aux antennes. Une fusée qui ne demande qu’à accélérer cette SONIC mais à ne pas mettre entre toutes les mains ou pas utile partout, par exemple en montagne la PEAK sera plus adaptée et pour un rider occasionnel la speed 5 sera bien plus agréable.

Et merci aussi à Ybex, magasin de location de ski à Monetier les bains avec qui nous travaillons à l’école de snowkite pour leur professionnalisme et leur sympathie. J’étais équipé avec des Rossignol World cup 1m80, et je pars en norvége avec les mêmes. Malgré 20 à 30 cm d’écart avec certains concurrent je préfère me sentir à l’aise et pouvoir voler, sauter les obstacles et faire mes manoeuvres sans réfléchir ce qui’ n’était pas le cas du tout avec les Nordica Doberman 2m20 de l’an dernier … on verra.

Merci et Bravo à la Kaf, clin d’oeil à Benoit Miquel et Damien Daa qui se sont sacrifiés pour faire le lapin  et aussi à Banjo et Emeric contre qui j’aurais bien aimé me tirer la bourre comme on s’est tiré la bourre avec Stéhpae du CDK. Il a justement montré que la Speed5 offrait de belles possibilités dans la « race » sur les plateaux. A l’année prochaine les copains !! Font d’urle ?